SOGC_Échographie et grossesse gémellaire | Gynerisq

SOGC_Échographie et grossesse gémellaire

Recommandations de la Société canadienne de GO publiées en juin 2011, sur le suivi échographique des grossesses gémellaires

Télécharger le document
Version 01 Juin 2011 - 309 Ko
  1. Toutes les patientes chez lesquelles la présence d’une grossesse gémellaire est soupçonnée doivent avoir un examen échographique au cours du 1er (II-2A)
  2. Lorsqu’une grossesse gémellaire est identifiée, tout doit être mis en œuvre pour déterminer l’amnionicité et la chorionicité. (II-2A)
  3. La datation devrait être calculée sur une échographie du 1er (II-2A)
  4. Au-delà du 1er trimestre, il est suggéré d’utiliser une combinaison de paramètres, plutôt qu’un seul paramètre, pour confirmer l’âge gestationnel. (II-2C)
  5. Lorsque la grossesse gémellaire est secondaire à une FIV, l’âge gestationnel doit être calculé à partir de la date du transfert de l’embryon. (II-1A)
  6. En l’absence de données suffisantes, la plupart des spécialistes s’entendent pour calculer l’âge gestationnel à partir du plus grand des deux fœtus. (III-C)
  7. Dans les cas de grossesse gémellaire, le dépistage de l’aneuploïdie au moyen de mesures de la clarté nucale doit être proposé (II-2B)
  8. Un examen échographique détaillé visant à dépister les anomalies fœtales doit être proposé entre 18 et 22SA, dans tous les cas de grossesse gémellaire. (II-2B)
  9. Lorsque l’échographie est utilisée aux fins du dépistage de l’accouchement prématuré, dans le cadre d’une grossesse gémellaire, la mesure échographique endovaginale de la longueur cervicale doit être effectuée. (II-2A)
  10. La mise en œuvre d’une surveillance fœtale accrue doit être envisagée en présence d’un RCIU diagnostiqué chez l’un des jumeaux ou d’une discordance significative en matière de croissance. (II-2A)
  11. Le Doppler de l’AO ne doit pas réalisé de façon systématique en présence d’une grossesse gémellaire non compliquée. (I-E)
  12. Pour définir l’oligohydramnios et le polyhydramnios, l’échographiste devrait utiliser la mesure verticale dans chacun des sacs : oligohydramnios, lorsqu’elle est < 2 cm, et polyhydramnios, lorsqu’elle est > 8 cm. (II-2B)
Nom du fichier : 2011-SOGC-Echographie-et-gross-gémellaires.pdf