SOGC_Recours à l’évaluation échographique de la longueur cervicale pour prédire l’accouchement préterme dans le cadre de grossesses monofœtales | Gynerisq

SOGC_Recours à l’évaluation échographique de la longueur cervicale pour prédire l’accouchement préterme dans le cadre de grossesses monofœtales

Recommandations de la Société canadienne publiées en mai 2011, sur l'utilisation de la mesure de la longueur du col dans la gestion des MAP en cas de grossesse unique

Télécharger le document
Version 02 Mai 2011 - 315 Ko
  1. L’échographie transabdominale ne devrait pas être utilisée pour l’évaluation de la longueur cervicale pour prédire l’accouchement préterme. (II-2D)
  2. L’échographie transvaginale constitue la voie privilégiée en matière d’évaluation cervicale pour l’identification des femmes exposées à des risques accrus d’accouchement préterme spontané et doit être utilisée ches les patientes à risque (II-2B)
  3. L’échographie transpérinéale peut être offerte aux patientes à risque, lorsque l’échographie transvaginale n’est ni acceptable ni disponible. (II-2B)
  4. Du fait de la faible valeur de prévision d’un test positif et des sensibilités, ainsi que de l’absence d’interventions efficaces prouvées, la tenue systématique d’une évaluation transvaginale de la longueur cervicale n’est pas recommandée chez les femmes sans facteur de risque. (II-2E)
  5. Pour les patientes en situation de travail prématuré, l’étude de la longueur cervicale par échographie transvaginale peut être utilisée pour évaluer le risque réel et peut s’avérer utile pour la prévention des interventions superflues. Il est malaisé de déterminer si le fait de détenir cette information se traduit par une baisse du risque d’accouchement prématuré (II-2B)
  6. Chez les femmes asymptomatiques qui présentent des antécédents d’accouchement prématuré spontané et une courte longueur cervicale (<25mm) diagnostiquée par échographie avant 24 semaines de gestation, la mise en place d’un cerclage cervical devrait être envisagée afin de réduire le risque d’accouchement préterme. (I-B)><25 mm) diagnostiquée par échographie avant 24SA, la mise en place d’un cerclage cervical devrait être. (I-B)
  7. Chez toutes les femmes asymptomatiques dont les membranes se situent au niveau de l’orifice cervical externe ou font saillie au-delà de cet orifice, la mise en place d’un cerclage d’urgence devrait être envisagée(I-B)
Nom du fichier : 2011-SOGC-echo-du-col-et-predict°-Act-préma.pdf