Implementation of a conservative checklist-based protocol for oxytocin administration: maternal and newborn outcomes | Gynerisq

Implementation of a conservative checklist-based protocol for oxytocin administration: maternal and newborn outcomes

Etude rétrospective sur l'utilisation d'une checklist spécifique pour l'utilisation d'ocytocine pendant le travail

Télécharger le document
Version 27 Août 2007 - 192 Ko

OBJECTIFLe but de cette étude était d’examiner les effets de l’utilisation d’une checklist pour l’administration d’oxytocine sur les résultats pour la mère et le nouveau-né. Le protocole était basé sur la réponse maternelle et fœtale à l’ocytocine plutôt que sur les modalités de la perfusion.

ETUDE

Analyse rétrospective des 100 dernières patientes ayant reçu de l’ocytocine avant la mise en œuvre du protocole (groupe 1) et des 100 premières patientes recevant de l’oxytocine après la mise en œuvre du protocole (groupe 2).

RÉSULTATS:

Les 2 groupes étaient comparables. Le temps moyen de perfusion à l’accouchement a été de 8,5 ± 5,3 heures pour le groupe 1 contre 8,2 ± 4,5 heures (NS) pour le groupe 2, le débit de perfusion maximal de l’ocytocine a été de 13,8 ± 6,3 mU / min contre 11,4 ± / – 6,1 mU / min (p = 0,003) et le taux d’accouchement par césarienne a été de 15% contre 13% (NS). Tous les critères de résultats chez le nouveau-né ont été améliorés dans le groupe 2, mais ces différences n’ont pas atteint une signification statistique individuelle. Cependant, les nouveau-nés présentant un indice d’évolution défavorable étaient significativement moins nombreux dans le groupe 2 (31 vs 18, p = 0,049). La mise en œuvre de ce programme à l’échelle du système a été associée à une baisse du taux d’accouchement par césarienne primaire de 23,6% en 2005 à 21,0% en 2006.

CONCLUSION:

La mise en œuvre d’un protocole basé sur une liste de contrôle pour la perfusion d’oxytocine basée sur la réponse maternelle et fœtale entraîne une réduction significative des taux de perfusion maximaux d’oxytocine sans allongement du travail ni augmentation de l’intervention chirurgicale. Le taux d’accouchement par césarienne a diminué dans l’ensemble du système après la mise en œuvre de ce protocole. Les résultats chez le nouveau-né semblent également être améliorés.

Nom du fichier : 2007_Ocytocine-checklist-Clarck.pdf