Présentation de Gynerisq

Organisme agréé (OA) par la Haute Autorité de Santé (HAS), Gynérisq est une association professionnelle créée en septembre 2007. Ses statuts en vigueur sont disponibles dans la rubrique « Textes réglementaires » (Onglet Bibliothèque) du site. Il participe à la gestion des risques en gynécologie-obstétrique et est chargé de documenter les dossiers d’accréditation individuelle et en équipe des médecins exerçant en établissements publics ou privés selon les termes du décret de 2006 dont le texte est également disponible dans la rubrique « textes réglementaires » du site.

La gestion des risques, telle qu’elle a été conçue par la HAS, repose en premier lieu sur la déclaration par les gynécologues-obstétriciens d’évènements porteurs de risque (EPR) qu’ils ont rencontrés dans leur exercice professionnel. Ces déclarations sont recueillies et analysées par les gynécologues-obstétriciens de Gynérisq, formés par la HAS. Elles sont totalement anonymisées et stockées dans une base de données appelée base REX (retour d’expérience) gérée par la HAS. L’analyse de ces EPR a pour but de rechercher des facteurs favorisants de l’EPR sur lesquels il est possible d’exercer des mesures préventives (barrières)  pour éviter l’enchainement des faits vers l’accident de soin.  Ces facteurs associent le plus souvent des facteurs humains et des facteurs liés à l’organisation du soin confirmant l’interdépendance des éléments individuels et collectifs. 

Gynérisq a ciblé d’emblée les situations à risques jugées prioritaires (hémorragie du post-partum, asphyxie périnatale, dystocie des épaules,  reprise post-opératoire en chirurgie gynécologique  … ). Ces situations sont complétées au fur et à mesure et peuvent être alimentées par la déclaration d’événements « non ciblés » faites par les professionnels. Ces situations à risque médical se doublent d’un risque médico-légal que Gynerisq prend également en compte. L’objectif final est d’aider les professionnels a bien connaître ces situations, à mettre en place dans leur environnement spécifique les mesures essentielles pour éviter les accidents et à assumer leur responsabilité professionnelle à toutes les étapes de la prise en charge.     

A côté de ce système de déclarations d’EPR, les outils mis en place par Gynerisq sont :

  • un retour interactif vers les professionnels de l’analyse des EPR : fiches « Gynerisq Attitudes »
  • une aide à l’application des recommandations professionnelles et à la mise en place d’une politique de gestion des risques 
  • des formations et des activités pratiques autour du risque (DPC)
  •  un conseil spécifique en cas de risque médico-légal potentiel ou confirmé (CRE) 

La démarche concrète d’accréditation à réaliser par l’adhérent s’articule donc autour de trois axes : déclaration d’EPR, réalisation de son programme individuel (application des recommandations et réalisation des activités) et bilan annuel. Elle est largement développée dans la rubrique « votre accréditation » du site.

Actuellement Gynerisq regroupe environ 2000 adhérents répartis sur prés de 400 établissements avec : 80% de praticiens ayant un exercice libéral exclusif, 18% ayant un exercice mixte libéral et salarié et  2% ayant un exercice salarié exclusif.