IV – Préconisations générales

Télécharger la Fiche

L’analyse de la base REX met en évidence des causes de dysfonctionnement non spécifiques à la prise en charge des HPP mais qu’il convient de souligner.

PROBLÈMES DE COMMUNICATION

A l’intérieur de l’équipe soignante de l’établissement :

La plupart des patientes ne sont désormais plus prises en charge exclusivement par un seul obstétricien comme cela était le cas auparavant.

Il est dès lors essentiel que les dossiers complexes (dont la liste doit être consensuellement et régulièrement définie) soient examinés par l’équipe, en amont, en appliquant le principe : ‘’si l’équipe doit faire, l’équipe doit décider’’.

Deux circonstances apparaissent comme particulièrement à risque de défaut de communication :

  • La fin de garde : elle doit donner lieu à une transmission systématique et tracée entre les médecins comme entre le reste du personnel soignant.
  • L’appel téléphonique : il est souhaitable que ses modalités soient préalablement précisées en équipe. Une notion doit en particulier être clairement définie : est-ce que l’appelant demande à l’appelé de venir sur place auprès de la patiente ou pas ?

Entre équipes d’établissements différents :

Ces équipes peuvent être amenées à travailler ensemble au cours d’éventuels transferts de patientes. La communication peut être alors compliquée par des cultures différentes (public-privé) voire des rivalités sous-jacentes.

 Il est souhaitable qu’une rencontre physique soit organisée à froid pour essayer d’anticiper et de préciser les modalités des éventuels transferts.

PROBLÈMES DE SURACTIVITÉ

Elle est fréquente en obstétrique et deux circonstances différentes doivent être distinguées :

La suractivité vraie imprévisible :
Les équipes doivent dans la mesure du possible définir des ‘’plans B’’ pour pallier ces situations.

La suractivité ‘’provoquée’’ qui révèle en fait des problèmes d’organisation et/ou de communication (gestion des déclenchements, des césariennes programmées, de la garde et des activités annexes : chirurgie, consultations, gestion des intérimaires)

L’activité prévisible du bloc obstétrical doit être organisée sous la responsabilité d’un membre de l’équipe clairement identifié.