Gynerisq’Attitudes

Présentation de GYNERISQ’ Attitudes par le Président de GYNERISQ, le Dr Serge FAVRIN
Le 21 03 2012

Chers collègues,

GYNERISQ arrive à un tournant de sa courte existence. Il s’agit de passer de la simple gestion de notre prime d’assurance à la gestion des risques médicaux inhérents à notre métier.

Les deux ne doivent pas être opposés. Nous pouvons espérer un jour mieux  maîtriser le coût de notre assurance professionnelle en améliorant la sécurité des soins que nous offrons. Nous pouvons probablement d’ores et déjà diminuer notre risque judiciaire en  élaborant et respectant des recommandations pour la réduction des risques à partir de l’analyse des  événements porteurs de risques (EPR) et de la littérature de ‘’l’Evidence Based Medecine’’.

Mais le chemin est long jusqu’à des recommandations pertinentes qui s’imposent aux praticiens et aux experts, car l’analyse des risques médicaux est exigeante. Elle passe par un retour objectif sur des événements que l’on préfèrerait souvent oublier ou justifier par des  explications simples qui nous arrangent. Elle peut nous installer dans l’inconfort relationnel, avec nous-mêmes d’abord par notre remise en cause ; avec l’équipe ensuite, qui a naturellement ses susceptibilités parfois hiérarchiques ; et avec l’établissement enfin, dont nous ne maîtrisons plus tous les rouages d’organisation et d’investissements. Elle doit nous conduire au « Graal » de la gestion des risques que sont ‘’les causes racines’’; celles après lesquelles il n’existe plus d’autre question ‘’et pourquoi ?’’  à poser. Leur correction, gage d’une prévention efficace, se fait par la mise en place de ce que l’on appelle de manière imagée les ‘’barrières’’.

Mais le chemin est aussi enthousiasmant car la gestion des risques est innovante et prometteuse. Si nous devons nous inspirer de l’expérience des pionniers tels que l’aéronautique ou l’industrie automobile, c’est à nous à défricher ce nouveau domaine. Beaucoup de publications, en général anglo-saxonnes,  abordent cette question et la théorisent. Mais,  d’un point de vue pratique, tout reste à faire !

Alors chers adhérents de GYNERISQ, faisons-le !
C’est avec cette motivation que le groupe d’experts de GYNERISQ vous proposera régulièrement des fiches pratiques appelées ‘’GYNERISQ’ Attitudes’’, qui seront soumises à vos critiques et au banc d’essai de votre pratique pour les faire progresser.

Président de GYNERISQ, Dr Serge FAVRIN

Sommaire des Gynerisq’Attitudes :