MISE EN GARDE 1: Incidence élevée d’occlusions intestinales après promontofixation

Actualité

Les résultats d’une extraction intermédiaire sur la base de données du registre « prolapsus » ont montré une incidence particulièrement élevée d’occlusions intestinales après promontofixation.

Ces données sont suffisamment alarmantes pour justifier une information qui fera l’objet d’un travail ultérieur plus approfondi sur le registre. Gynérisq conseille la plus grande prudence dans l’utilisation de ce type de suture.

Télécharger la fiche GYNERISQ-FMG1-Occlusion