Déclaration des événements indésirables graves (EIGS)

Actualité

La Loi des Droits du Patient de 2002 modifiée par  la Loi Santé de 2016 oblige tous les professionnels de soins à déclarer des évènements indésirables grave aux ARS. Les textes d’applications sont maintenant parus. On se fait donc une idée précise de cette déclaration qui se distingue largement des déclarations d’EI que nos spécialités réalisent dans la démarche d’accréditation : Pour un EIGS il faut des mises en danger majeures.
La Déclaration doit être faite obligatoirement sans tarder sur un portail Ad hoc.
Quand GYNERISQ reçoit une EIGS avec danger majeur avéré nous devons conseiller sa déclaration sur cet autre portail.
Le portail sera exploité par des structures régionales d’appui qui existent déjà comme « structures qualité » et qui vont se recycler vers cette activité. L’administration n’a accès qu’indirectement aux EIGS.
Une communication est prévue auprès du grand public qui doit trancher le dilemme : « Savoir ou punir il faut choisir ». Contrairement à Punir, Savoir permet de réduire le risque.
Parmi les premières déclarations une sur deux est le fait des patients.

Téléchargez le Diaporama explicatif

Dr Jean MARTY
Expert GYNERISQ